Diane Alexandre

Elle fume une cigarette à sa fenêtre de la rue de Javel. Dans son appartement il n'y a pas de télé mais un grand bureau en bois sombre sur lequel pinceaux, encres et dessins inachevés se chevauchent. Elle s'y assoit souvent mais son travail est nomade : préliminaires au Café de la Poste et le final à Athènes. C'est en Grèce que vit son âme soeur artistique, Théodore. De leur duo Diane & Théodore, naît un projet fort : MythoErotics. Ensemble ils dessinent d'immenses fresques d'encre et de papier qui racontent l'amour au travers du prisme des mythes grecs, le tout en noir et blanc. Leur oeuvre, sensuelle, sexuelle, enivrante et délicatement crue ressemble beaucoup à Diane. Elle est la projection fantasmée de la femme française, avec de grands yeux bleus, un port de tête altier et le menton bien droit, de ceux qui vous lancent des défis. C'est à elle même qu'elle en impose en continuant son métier, graphiste et illustratrice pour de grandes marques de luxe tout en exposant MythoErotics à Los Angeles, New York et bientôt Paris et Pékin. Si Artemis n'écoutait pas Roxy Music, Diane le fait pour elle, fidèle descendante de la déesse, continuant de répandre beauté et passion par son regard et ses dessins.