SPRINGCOURT

Théodore Grimmeisen, tonnelier de métier, quitte son Alsace natale en 1870 et fait construire son usine à Paris. Son fils s’intéresse au caoutchouc pour perfectionner l’étanchéité des tonneaux. Le petit fils de Théodore, Georges Grimmeisen, se passionne lui aussi pour ce matériau et crée en 1930 la botte Colibri, une botte en caoutchouc parfaitement étanche, moulée en une seule pièce qui sera très vite copiée par la concurrence.

En 1936, Georges Grimmeisen, amateur de tennis, invente la Spring Court. Une chaussure révolutionnaire et ventilée en toile de coton et semelle de caoutchouc vulcanisé. La tennis, conçue pour jouer sur terre battue est très vite adoptée par les joueurs professionnels et amateurs. Elle règnera sur les courts jusqu’à la fin des années 70. Théodore Grimmeisen, fils de Georges, est l'actuel président de la société.

On manifeste, on danse, on vit en Spring Court. La tennis est adoptée par les stars du rock, les artistes, et par la population dans son ensemble. Elle est portée comme un signe discret d’affirmation personnelle, un refus du conformisme.

120.00 € new

100.00 € new

100.00 € new

80.00 € new

80.00 € new

190.00 € new